• Lucie VERHAEGHE

Art-thérapie Versus Coloriage : différences des qualités thérapeutiques de ces méthodes d'expression

Mis à jour : sept. 15


Différences des qualités thérapeutiques de l'art-thérapie et du coloriage

Voici un résumé de l'article de Girija Kaimal, Janell L. Mensinger, Jessica M. Drass & Rebekka M.Dieterich-Hartwell (2017) « Art Therapist-Facilitated Open Studio Versus Coloring : Differencesin Outcomes of Affect, Stress, Creative Agency, and Self-Efficacy », dans le journal canadien : Canadian Art Therapy Association Journal.


Les livres à colorier pour adultes sont devenus omniprésents dans les magasins culturels et leur popularité indique qu'ils répondent à un certain besoin d'expression visuelle.

L'objectif de cette étude était de déterminer les différences entre le coloriage et la création artistique dans une session gratuite animée par un art-thérapeute, en termes de résultats psychologiques, ainsi que de définir « le rôle du processus créatif dans le changement thérapeutique ».

Ici les chercheurs ont travaillé à identifier comment ces deux dispositifs ont affecté les résultats concernant : l'affect, le stress perçu, l'auto-efficacité et l'agentivité (faculté d'action d'un être ; capacité à agir sur le monde, les choses, les êtres, à les transformer ou les influencer) créative.


Par le passé, des études ont montré que les techniques expressives telles que l'écriture, la musique ou toutes créations artistiques peuvent avoir des effets durables sur la santé, l'humeur et l'auto-efficacité des individus.

D'autres études ont montré que des pages à colorier, des tâches de dessins simples ou des activités de création artistique ont été efficaces pour réduire l'anxiété, réguler l'humeur, réduire le stress et améliorer la santé et le bien-être général.

Certains prétendent donc que le coloriage offre des possibilités de décisions rapides et faciles, une échappatoire pratique aux exigences de la vie quotidienne, tout en procurant un sentiment de « pleine conscience sans la paralysie qu'une page blanche peut provoquer » ou encore qu'ils peuvent induire un état méditatif qui peut favoriser la relaxation. Mais où se trouvent les preuves ?


Cette recherche porte donc sur la façon dont les arts peuvent être utilisés pour guérir et « accroître la compréhension de soi et des autres, développer une capacité d'auto-réflexion, réduire les symptômes et modifier les comportements et les modes de pensée », mais aussi sur la présence de l'art-thérapeute et la verbalisation qui en découle (éléments cruciaux dans la pratique de l'art-thérapie).


Principales hypothèses :

L'art-thérapie entraînerait, par rapport au coloriage :

  • Davantage d'améliorations au niveau de l'auto-efficacité

  • L'amélioration de l'agentivité créative

  • L'amélioration de l'affect positif

  • La réduction de l'affect négatif et du stress


Méthodologie :

L'étude a été réalisée dans un studio d'art-thérapie d'une grande université du nord-est des États-Unis.

Les participants sont des membres du personnel, des professeurs et des étudiants de celle-ci avec comme critères d'inclusion : d'être en bonne santé (sans aucun traitement médical) et d'avoir entre 18 et 70 ans.

Les participants n'ont pas été dépistés pour une maladie mentale et aucune expérience artistique préalable n'était requise.

Au total 36 personnes ont participé à cette étude avec un âge moyen de 37,9 ans et 80,6% étaient des femmes. 66,7% des participants se sont identifiés comme blancs, 13,9% comme asiatiques, 11,1% comme « autres », 5,6% comme hispaniques et 2,8% comme afro-américains.


Chaque séance de création individuelle d'une heure a été animée par un art-thérapeute qualifié.

Les participants ont assisté à chacune des sessions (coloriage et art-thérapie) à des jours différents avec une variété de matériel artistique.

Les participants ont rempli des sondages standardisés avant et après chaque session dont découlent les résultats présentés.


Durant la session d'art-thérapie :

Bien qu'aucune directive spécifique n'ait été donnée, l'art-thérapeute a offert des conseils et un soutien pendant le processus de création artistique. Il s'est également engagé dans sa propre création artistique aux côtés du participant et était à sa disposition pour l'aider avec le matériel artistique et traiter l'image une fois celle-ci terminée.

Les participants avaient la possibilité de créer en totale liberté.

Certains participants ont choisi de travailler tranquillement tandis que d'autres ont parlé de leurs « œuvres d'art », du processus de création et d'autres aspects de leur vie pendant la session. L'art-thérapeute a suivi l'exemple des participants au niveau de l'interaction verbale qu'ils recherchaient lors de leur réalisation.


Conformément aux principes de l'art-thérapie, les participants ont été informés qu'il n'y avait aucune attente quant à la création, ni de critères esthétiques, que leur travail ne serait pas jugé pour leurs qualités artistiques et qu'ils étaient libres de travailler avec les matériaux de leur choix.

La création artistique a duré en moyenne environ 40 minutes.


Durant la session de coloriage :

Les participants se sont vus proposer 6 options de feuilles à colorier qui comprenaient des mandalas, des figures géométriques ou à base de lettres. Ils ont choisi une feuille et utilisé des crayons de couleur ou des feutres pour colorier. Ils ont été libres dans le choix des couleurs.

L'art-thérapeute était dans la salle, mais il n'y a eu aucune interaction ni aucun traitement des images, même si certains participants ont spontanément partagé leurs points de vue à la fin de la séance de coloriage.

La création artistique a également duré en moyenne environ 40 minutes.


Résultats :

Le but de cette étude était d'examiner les différences entre le coloriage et l'art-thérapie afin de comprendre les qualités thérapeutiques de ces 2 méthodes d'expression visuelle.

L'hypothèse selon laquelle la création facilitée par un art-thérapeute démontrerait une plus grande amélioration de tous les résultats par rapport au coloriage a été partiellement satisfaite.


Les auteurs ont effectivement constaté une amélioration supérieure de l'affect positif, de l'auto-efficacité et de la créativité pour les sessions d'art-thérapie par rapport aux sessions de coloriage.

Mais concernant les effets positifs sur le stress et l'affect négatif, les 2 méthodes ont eu des résultats similaires.


Cependant, bien que le coloriage réduise le stress et l'affect négatif aussi efficacement que l'art-thérapie, il n'a pas été démontré de changements liés à l'amélioration de l'auto-efficacité, de la créativité et de l'affect positif qui étaient aussi transformateurs lors des sessions d'art-thérapie.


En effet, de nombreux participants ont exprimé leur anxiété initiale au début de la session d'art-thérapie et ont déclaré par la suite que les conseils fournis par l'art-thérapeute dans le choix des matériaux ou du sujet aidaient à atténuer cette anxiété et permettaient un meilleur accès à la liberté d'expression.

De plus, le soutien et la possibilité de discuter de l'image et des expériences associées avec un art-thérapeute a permis de faciliter ces changements chez le participant.

Le rôle de l'art-thérapeute qualifié est donc crucial pour le changement thérapeutique.

Les art-thérapeutes sont formés non seulement pour comprendre comment utiliser une variété de supports et de matériaux artistiques, mais également pour contenir la peur et l'anxiété que de nombreuses personnes éprouvent face à des situations nouvelles et inconfortables.

Pourtant, c'est précisément en ayant cet inconfort initial et en s'y préoccupant plutôt que de s'en éloigner qui conduit à un changement de la perception de soi.


Dans les sessions de coloriage, les participants se sont uniquement engagés à colorier une image pré-dessinée. Ils n'ont pas traité l'image, ni discuté de leurs expériences ou réflexions sur l'image, mais cette expérience a tout de même mis en évidence des bienfaits thérapeutiques potentiels.

Les art-thérapeutes pourraient donc considérer cela comme un moyen d'encourager l'expression visuelle chez les participants intimidés par les tâches artistiques.


Le coloriage s'est avéré réduire l'humeur négative mais n'a pas eu d'impact significatif sur l'humeur positive ; il pourrait tout de même être un moyen de contrer les états mentaux pénibles (stress et affect négatif), même s'il ne contribue pas à un sentiment accru d'auto-efficacité ou d'affect positif (contrairement aux sessions d'art-thérapie).


La session d'art-thérapie était une session unique et les changements observés auraient pu être différents si plusieurs sessions avaient été proposées ; de même s'ils avaient été proposés en ateliers collectifs.


En conclusion, l'expression visuelle à travers le coloriage peut réduire l'humeur négative et le stress, mais seules les séances d'art-thérapie peuvent améliorer en plus de l'humeur (positive ET négative) le sentiment de confiance en soi grâce à la capacité d'être créatif, de résoudre des problèmes et d'initier un changement.

Effectivement, la session d'art-thérapie a donné lieu à de plus grandes améliorations en ce qui concerne les affects positifs, l'agentivité créatrice et le sentiment d'efficacité personnelle comparativement à la session de coloriage ; même si les deux méthodes ont entraîné une diminution du stress et de l'affect négatif.


De plus, l'âge s'est avéré être lié aux changements dans les résultats de l'affect positif et de la créativité, de sorte que les jeunes participants étaient plus susceptibles de montrer de plus grandes améliorations que les participants plus âgés (mais il est possible que ceux-ci aient besoin de plus de séances pour montrer des changements importants).

De même, les hommes ont montré des gains plus élevé concernant l'affect positif et l'auto-efficacité que les femmes.


Les recherches futures pourraient donc examiner ces interventions à plus long terme et l'impact durable ou non de ces sessions sur les résultats concernant l'anxiété et l'humeur et ce parmi un échantillon plus important.


Mots-clés : Affects, Agentivité, Art-thérapie, Coloriage, Confiance, Stress

Retrouvez l'article complet sur : https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/08322473.2017.1375827

 

Formulaire d'abonnement

06 43 62 99 73

  • Facebook
  • LinkedIn

Tous droits réservés. Photos et textes sont l’œuvre de l'auteur ou de ses partenaires et ne sont pas libres de droits.

Toute reproduction est interdite sans l'accord explicite de l'auteur. ©2020 par Arts-Danse-Therapie

Mentions légales

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now