top of page

10 réticences vous empêchant de danser et/ou de vous inscrire en ateliers dansés et leurs solutions

Dernière mise à jour : 16 août 2023


Faire vibrer le corps et pétiller l'esprit grâce à la danse !
Faire vibrer le corps et pétiller l'esprit grâce à la danse !

Découvrez comment contourner les réticences et/ou excuses qui pourraient vous empêchez d'oser et de vous épanouir par l'expression corporelle. Contrez les objections de votre mental pour enfin profiter de ses multiples bienfaits sur le corps et l’esprit : amélioration de la condition physique et de l’humeur, diminution du stress, sociabilisation et regain d'énergie...


  • « Je déteste mon corps » :

Chaque kilo fait partie de soi, chacun sa morphologie et chaque rondeur peut être utilisée pour danser, s'exprimer, créer une attitude, un déhanchement sensuel et habiter son corps en toute bienveillance.

La danse créative permet d'une certaine façon de guérir en sublimant ses blessures, d'apprendre à s'aimer tel qu'on est et d'unifier corps, cœur et esprit.


  • « Je suis en surpoids » :

Qu'importe, la danse est une activité extrêmement saine qui stimule le métabolisme, renforce le cœur et les poumons et à long terme la puissance musculaire. La danse comme exercice physique permet : de renforcer les muscles et dynamiser le corps, travailler sur la respiration, déployer les fascias...

C'est une activité physique qui combine plusieurs aspects avec des mouvements parfois explosifs qui exigent beaucoup d’efforts de la part des fibres musculaires. Près de 70 % de nos muscles sont sollicités lorsqu’on danse, ce qui en fait une activité physique ultra complète. Cela entraînera une grande perte de masse grasse en enchaînant plusieurs danses sur une courte période.

C’est surtout une merveilleuse façon de faire de l’exercice tout en s’amusant et sans se rendre compte que l’on fait de l’exercice.


  • « C'est trop tard, je suis trop vieux/vieille » :

La danse sollicite de nombreux processus cognitifs simultanément et protège ainsi des risques de démences et de maladies cardiovasculaires, c'est pourquoi elle est souvent prescrite pour les maladies d'Alzheimer et de Parkinson. Elle lutte donc d'une certaine façon contre le vieillissement.

De plus, même avec des limitations physiques ou douleurs il est possible de se mouvoir, chacun fait ce qu'il peut comme il peut.

En faisant des pauses, en observant les autres danser et en écoutant de la musique cela activent les neurones « miroirs » jouant un rôle fondamental dans l'apprentissage et dans l’établissement et le maintien des relations sociales. Ils permettraient aussi de comprendre ce que fait l’autre et ce qu’il ressent.

De même, la présence de « seniors » en ateliers, peut, inconsciemment, être une source d'inspiration pour les autres.


  • « Je n'ai pas le sens du rythme » :

Vous êtes le rythme : en respirant, en marchant, en parlant, chacun a son propre rythme, même s'il n'est pas forcément en musique.

Il est également possible de danser en silence, à contretemps puisqu'il n'est pas demandé en ateliers de danse créative de réaliser une chorégraphie collective à l'identique comme en cours de danse standards.

De plus, selon les études scientifiques, la capacité à suivre un tempo est inscrite dans nos gènes et nous naissons avec. Donc toute personne aimant la musique est capable de danser.

Enfin, la danse sensitive permet de s'ouvrir au monde, de se relier et de libérer son énergie vitale qui découle du rythme de la nature.


  • « Je ne sais pas danser » :

Danser est un mouvement naturel pour l’Homme : bipède.

Les déplacements dans l'espace sont une danse, même battre la mesure du pied, de la main ou de la tête, c'est danser !

Tout ce qui est en lien à la mobilité, à l'équilibre et à la coordination peuvent être danses.

Il n'y a aucun jugement, tout se passe dans la bienveillance, dans la découverte et l'exploration de son corps et des mouvements qui en découlent naturellement et spontanément.


  • « Je ne vais pas faire comme il faut » :

Il n'y a pas de bon ou mauvais mouvement, le mouvement juste est celui qui s'exprime instinctivement. Plus les mouvements vous semblent naturels, mieux c’est !

La danse intuitive permet d'explorer son monde intérieur, de repérer des blocages, se reconnecter avec son véritable « soi » et surtout d'apprendre à lâcher-prise, à se défaire du regard des autres, des automatismes inconscients et des pensées limitantes. Il n'y a aucun jugement de valeur, ni de compétition, chacun vient avec sa singularité et ses « bagages » et c'est OK !


  • « Je suis trop déprimé(e) pour danser » :

La dépression résulte souvent d'énergies bloquées, d'émotions réprimées ou de traumas non exprimés. Pour sortir de la dépression, il est important de bouger et de relâcher ce qui est nécessaire.

De plus, la danse libère des hormones et molécules du bien-être. En effet, elle améliore l'humeur grâce à la libération d'hormones comme : l’ocytocine (hormone de l'attachement), la dopamine (molécule de la récompense et du plaisir), les endorphines (créant un sentiment de plénitude), ainsi qu'une diminution de la sécrétion du cortisol (hormone du stress).

La danse créative permet de se réinventer pour créer et développer plus d'inventivité au quotidien, dégourdir son imaginaire et de recréer sa vie en s'ouvrant à toutes les dimensions qui nous entourent. Donc, la danse est un bon médiateur pour comprendre et d'accepter nos sentiments, sensations, ressentis et de les réguler si besoin.


  • « Je n'ai pas beaucoup d'énergie aujourd'hui » :

Pour calmer l'esprit, il faut mettre le corps en mouvement. Une fois le corps en mouvement, cela dénoue des nœuds énergétiques qui une fois débloqués créent davantage d'énergie positive ou d'élan vital. A noter : il faut plus d'énergie pour réprimer le négatif...

La danse intuitive permet de « grandir » en découvrant des trésors internes, de développer de nouvelles aptitudes, d'oser et de réveiller le plaisir de vivre et son énergie vitale (Qi = souffle de vie).

Elle permet également de se ressourcer grâce à la beauté du monde qui nous entoure et des rencontres pour : s’émerveiller à nouveau, se régénérer et réenchanter sa vie.


  • « J'ai en tête plein de choses plus urgentes à régler » :

Lorsqu'on se retrouve face à un problème sans aucune solution apparente, danser une vingtaine de minutes (ou plus) jusqu'à en avoir le souffle coupé permet à l'esprit de lâcher-prise sur le problème pour se focaliser sur le corps et sa récupération. Dans cet état de vide plein d'énergie, la réponse vient souvent d'elle-même.

En effet, la danse nous fait penser totalement à autre chose par l'attention et la concentration qui sont requises (séquences de mouvements, coordination, rythme, équilibre, espace, perception du corps...).

La danse permet également d'atteindre un état de « Flow » qui procure un sentiment de bien-être améliorant les performances mentales et physiques ainsi que le sentiment de satisfaction. Dans cet état de nouvelles perspectives s'ouvrent en ayant pris le recul nécessaire pour cela.


  • « Je suis trop timide, je ne pourrais jamais danser devant les autres » :

Comme la danse est quasiment toujours associée à la musique cela stimule le système immunitaire et réduit la sécrétion du cortisol (hormone du stress) et permet de sécréter de la prolactine qui procure une sensation de confort et de sécurité en amont.

De plus, l'expression corporelle permet d'être plus à l'écoute de ses états internes et cela rendrait plus aptes à comprendre et à réguler ses propres émotions et celles des autres.

Mais surtout, lorsqu'on bouge collectivement un sentiment de connexion se déploie intrinsèquement grâce à la synchronicité des mouvements, les déplacements dans l'espace sans heurt, parfois des mimiques, des rires et l'imitation (par l'activation des neurones « miroirs »).

La danse est donc un excellent remède contre la solitude ou l'isolement en créant, même temporairement, une unité sociale où tout le monde s'accepte.

C'est un partage qui permet de fluidifier les relations, de développer une écoute sensible, mais aussi de prendre pleinement sa place au sein d'un groupe.

« Quand nos activités sont débarrassées de nos automatismes, alors la vie entière devient méditation. » (Osho)

N'hésitez plus, venez méditer en mouvements, déployer votre énergie, célébrer la vie, faire vibrer le corps et pétiller l'esprit grâce à la danse !

 

Mots-clés : Bienfaits Activité Physique, Danse-Thérapie, Expressions Corporelles, Mouvements Guérisseurs, Oser Pétiller, Plaisir de bouger, No excuses

Commentaires


Les commentaires ont été désactivés.
bottom of page